Archives de Catégorie: Informatique

Exia Lan v10 ! Une belle réussite !

Le week-end dernier, les 18 et 19 Mai 2013, s’est déroulé la 10ème édition de l’Exia Lan de Bordeaux.

Plus de 110 personnes étaient présentes à cet évènement. Nous vous avons sélectionné quelques photos pour vous faire partager ce moment :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Bravo aux équipes organisatrices, aux gagnants, aux participants..
…et merci aux sponsors !

 www.exialan.fr

L’Arrosoir : 2 anciens exars veulent simplifier le jardinage !

l arrosoir

Voici l’interview de Tom CAMIN, diplômé de l’Exia Bordeaux en 2012 qui nous fait partager la création de L’Arrosoir avec Guillaume BARRE.

1) Diplômé en 2012, quel bilan fais-tu de tes années à l’Exia ?
On peut penser que 5 années c’est très long mais finalement quand on fait ce que l’on aime, ça passe très vite. J’ai découvert une nouvelle façon d’apprendre et j’ai énormément gagné en autonomie. L’Exia m’a apporté l’envie d’aller toujours plus loin, de me dépasser.

2) Quels sont les points forts de l’Exia selon toi ?
Le point essentiel à mes yeux est la méthodologie d’apprentissage PBL. J’ai eu la chance d’être assistant tuteur en 4ème année et donc de pouvoir appliquer la méthode auprès d’autres étudiants. La vie associative est une formidable chance de se lancer dans des projets extra scolaires et développer d’autres compétences.

3) Professionnellement parlant, tu as réalisé plusieurs stages, notamment à l’étranger. Pendant ta dernière année, tu as réalisé un stage à Londres. Quel souvenir gardes-tu de cette expérience ?
Oui à l’exia, nous sommes amenés à réaliser de nombreux stages. J’ai effectué les miens principalement dans de jeunes start-up. Cela m’a permis de me spécialiser dans le domaine du web mais aussi de mieux comprendre le fonctionnement d’une entreprise. Mon dernier stage s’est déroulé à Londres, cela a été une grande expérience pour moi. Une start-up à taille humaine avec une équipe internationale qui m’a confié de nombreux projets et des responsabilités. Cette expérience m’a permis d’avoir plus confiance en moi, autant personnellement que professionnellement.

4) Quelles étaient tes missions à cette période-là ?
Ma principale mission a été de concevoir et développer une nouvelle plateforme de crowdsourcing. J’ai aussi eu la chance de manager des stagiaires et mettre à profit mes compétences pour l’utilisation de nouveaux outils. Aujourd’hui la plateforme que j’ai développé, a été déployée pour de grosses organisations et dans de nombreux pays (Italie, Mexique, Afrique, Etats-Unis, etc). J’ai aussi partagé de très bons moments avec de formidables personnes.

5) A l’issue de ta dernière année, tu as créé l’Arrosoir. Racontes-nous comment cette aventure a commencé.
J’ai toujours eu envie de créer quelque chose, d’entreprendre. Depuis la 4ème année de nombreux projets m’ont trottés dans la tête… Début juin, plus que 3 mois avant la fin du stage de 5ème année, l’heure était venue de prendre une décision : chercher un emploi ou me lancer. J’ai pu en discuter avec mon actuel associé Guillaume Barre, qui lui aussi était en stage de fin d’année sur Paris. Les idées ne manquaient pas, mais le domaine du jardinage nous a très vite convaincu. Notre objectif est de mettre l’informatique au profit des plantes.

Le service L’Arrosoir, aide les jardiniers amateurs à gérer leurs plantes. Il est souvent difficile d’entretenir une plante que l’on ne connait pas. Avec L’Arrosoir, sélectionnez les plantes (fleurs, arbres, légumes, etc) que vous possédez et L’Arrosoir vous génèrera un agenda personnalisé qui vous donnera les différentes tâches à réaliser. Chaque tâche vous sera expliquée afin de pouvoir la réaliser correctement. Pas si difficile d’avoir la main verte !

6) Quel est ton rôle ?
Je suis le président de la société Arcamy, je m’occupe de l’administratif, de la partie commerciale et du développement backend.

7) Comment gères-tu cette activité ?
Je la gère grâce à l’APP (apprentissage par problème) car créer et gérer une entreprise c’est notamment résoudre des problèmes toute la journée. Plus généralement, nous avons fait le choix de nous consacrer à 100% dans l’entreprise, la saison du jardinage a commencé début Mars et nous voulions être prêts.

8) Quels sont tes projets pour le futur ?
Pour le moment je suis concentré sur L’Arrosoir, le futur reste assez flou donc tout peut arriver !

9) As-tu des conseils aux nouveaux exars entrant cette année ?
Profiter de ses dernières années d’études pour explorer un maximum de choses, et dites vous que rien n’est impossible.

10) Mot de la fin ?
Pour réussir dans la vie, il suffit de s’en donner les moyens.

Merci Tom d’avoir répondu à nos questions et bonne chance pour la suite à vous 2 !
Si vous souhaitez les rencontrer, ils seront :

– Ce weekend (samedi 13 et dimanche 14 Avril) à la Fête du Jardin au Parc de l’Ermitage, Rue Bertrand Hauret au Bouscat
– Le dimanche 28 Avril à la Fête des jardins à Mont de Marsa

Lien vers le site : L’Arrosoir

Lancement d’un nouveau blog sur la POO, UML et les Design Pattern

Un nouveau blog sur la Programmation Orientée Objet (POO), UML (Unified Modeling Language) et les Design Pattern vient d’être ouvert : jeanaymeric.wordpress.com

Ce blog a pour but à terme de fournir un maximum d’aide pour la conception de programmes objets. Le contenu se veut didactique et le plus compréhensible possible. Aussi toutes les explications se feront au travers d’études de cas illustrées par des vidéos. Ainsi il sera possible à chacun de faire le lien entre le modèle et le code.

 

Déjà 5 vidéos sont présentes sur le blog, elles permettent de suivre pas à pas l’utilisation de 5 Design Pattern

Je suis l’auteur de tous les articles, j’espère qu’ils vous permettront de mieux comprendre et utiliser UML et les Design Pattern.

J’attends avec beaucoup d’impatience vos retours et remarques.

Passer une certification UML

Qu’est-ce que UML ?

UML (Unified Modeling Language) est un langage de modélisation utilisé en génie logiciel. La première version date de 1997 est maintenant une des spécifications du consortium OMG (Object Management Group). La version actuelle est la 2.3, la version2.4 est toujours en béta.

UML est composé de 13 diagrammes, répartis en 3 catégories. Chacune de ces catégories permet de modéliser différentes vues d’un système. Ainsi, les « Behaviour Diagrams » permettent de visualiser le comportement du système à l’étude, les « Interaction Diagrams » servent à modéliser les échanges d’informations entre les éléments du système et les acteurs externes et les « Structure Diagrams » permettent de spécifier le fonctionnement interne du système.

Liste et organisation des diagrammes UML 2.3

Liste et organisation des diagrammes UML 2.3

Au final ce langage offre tous les outils nécessaires à la modélisation d’une situation, d’un problème, d’une solution, d’un déploiement, d’une maintenance, […] d’un système informatique.

Quelles certifications sont possibles ?

OMG propose 3 niveaux de certification pour UML 2.x :

FUNDAMENTAL

A member of a UML development team should have the knowledge and skills to acquire this certification.

INTERMEDIATE

A senior member or group leader of a UML development team should have the knowledge and skills to acquire this certification.

ADVANCED

A Technical Manager of a UML development project should have the knowledge and skills to acquire this certification.

Sources OMG, www.omg.org/uml-certification/

La certification Fundamental est le premier niveau d’examen. Le passage de l’examen coûte 155 $. Elle correspond aux fondamentaux d’UML et se découpe en 5 chapitres :

OCUP Fundamental

Répartition des différents chapitres de l’examen Fundamental

 

Comptez à peu près 6 mois pour la préparation de ce premier niveau. Il ne s’agit pas d’apprendre à utiliser UML mais d’apprendre à correctement écrire en UML. Ainsi, beaucoup de connaissances théoriques comme le méta-modèle et le formalisme rigoureux d’UML sont à apprendre. Ces notions sont généralement totalement inconnues par les informaticiens, même ceux utilisant régulièrement UML.

Pourquoi passer une certification UML ?

Soyons clair tout de suite, je n’ai pour le moment pas trouvé une seule entreprise française demandant explicitement cette certification. Elle est en effet peu connue en France, seulement 22 certifiés contre 256 en Allemagne. Plus de 1200 personnes sont référencées sur le site d’OMG comme étant certifiées UML (http://www.omg.org/cgi-bin/searchcert.cgi).

Passer une certification UML vous permettra d’encore mieux appréhender la programmation objet et toutes les notions associées. De plus, maîtriser un peu mieux le formalisme et les concepts abstraits de modélisation, offre une capacité de recul face à un problème souvent nécessaire à la résolution ou au contournement de problème.

Comment la préparer ?

Prévoyez 6 mois pour préparer le premier niveau.

Un seul ouvrage existe à l’heure actuelle pour vous aider à passer cette certification : UML 2 Certification Guide Fundamental et intermediate Exams. Cet ouvrage contient tout ce dont vous avez besoin pour obtenir votre examen.

Le second document de référence est la spécification officielle publiée par OMG (http://www.omg.org/spec/UML/). Particulièrement indigeste et très verbeuse, elle demande un niveau de connaissance déjà très élevé en UML pour être utilisée et comprise.

Voici un petit extrait pour vous mettre l’eau à la bouche (petite précision tout est en anglais) :

An aggregation is an association expanded by the semantically noncommittal comment that the participating classes have no equal-ranking relationship; instead, they represent a whole-parts hierarchy. An aggregation is used to describe how something whole is logically composed of its parts.

 A composition is a strict form of aggregation, where the existence of its parts depends on the whole. The whole is the owner of its parts. It describes how something whole is composed of individual parts.

Le premier qui comprend à la première lecture, peut s’attaquer à la certification sans préparation. Pour information, il ne s’agit « que » de la définition officielle de l’agrégation et de la composition.

Armez-vous de courage et ne baissez pas les bras. Vous aurez parfois la chance de découvrir de petites pépites de modélisation qui remueront vos certitudes. Ces moments sont particulièrement rafraichissants et aident à poursuivre la préparation. En voici un exemple :

Notation d’une généralisation d’association (et oui c’est possible)